Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sinfonia ou la symphonie en d'eau Majeur

Sinfonia ou la symphonie en d'eau Majeur

Les aventures sur la péniche "Sinfonia"

24 mai...sur le départ

24 mai...sur le départ

Bonjour !

Après avoir passé une journée avec famille et amis, dès 12h (on s’est retrouvés 9 sur le bateau), la soirée s'est poursuivie par un superbe concert du "chœur d’hommes de MINSK", à l’église de Busy. Des voix magnifiques, un répertoire religieux en 1ère partie (que j’ai adoré), puis des chants populaires. Un grand moment d’émotion quand, en tout début de soirée, ils ont accompagné la chorale « Jubilate » qui les avait invités. Ils ont encore des dates dans la région, en particulier à Besançon, je ne saurais trop recommander à celles et ceux qui le peuvent, d’aller les écouter.

Ce matin, nous nous sommes fait des frayeurs. Nous avons donc décidé de quitter la Double Ecluse demain matin. Aussi, comme nous ne pouvons pas faire demi-tour sur place, nous avons dû nous rendre jusqu’à Avanne, après l’écluse de garde afin de retrouver le Doubs pour faire notre manœuvre. Les pluies de ces derniers jours rendent la navigation sur cette rivière, toujours difficile, et je ne suis pas certaine que nous n’ayons pas été quelque peu imprudents en voulant faire demi tour peu après le barrage, situé à gauche, au sortir de l’écluse. En effet, alors que j’amorce mon demi tour à gauche,je sens une forte résistance due au le courant vraiment très fort. Tellement fort que je n’arrive pas à faire reculer le bateau suffisamment vite pour que l’avant tourne aussi. Autrement dit, à un moment donné, Sinfonia se retrouve parallèle au barrage, emmenée par les forces de Dame Nature, se rapprochant dangereusement du déversoir... Je mets le moteur à fond, poursuis mes manœuvres (avec les « recule, recule » de mon Amiral qui semble moins stressé que moi) pour enfin remettre le bateau droit. Mais je dois continuer à avancer assez vite sur l’écluse si je ne veux pas m’en écarter (je vous rappelle qu’il y a un barrage juste à côté…) et en même temps m’aligner pour ne pas foncer dans le mur ! Je transpire malgré les 13°. Bref, tout se passe au mieux : sains et saufs et Sinfonia, sans bobos à colmater ! Il parait que cela s’appelle de la navigation de plaisance ! Sans doute un « plaisan...tin ».

Cela aura pris une petite heure mais le stress engendré m’a bien fait perdre quelques heures d’existence.

Il faut bien que les aventures reprennent.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article