Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sinfonia ou la symphonie en d'eau Majeur

Sinfonia ou la symphonie en d'eau Majeur

Les aventures sur la péniche "Sinfonia"

Le soleil brill...ait

Le soleil brill...ait

27 mai

Hello !

Il a plu toute la nuit mais si, comme prévu par Meteo France, la journée offre quelques éclaircies, nous partirons pour St-Jean de Losne afin de pouvoir récupérer ma voiture et nous rendre sur Dijon pour quelques 3 ou 4 jours. Nous devons, en effet, récupérer différentes pièces envoyées d’Angleterre par Simon Piper, le constructeur de Sinfonia.

Hier, nous avons eu une très belle journée de navigation. Le courant avait fortement diminué tout en demeurant fort ce qui compliquait, parfois, l’arrivée sur les écluses.

En effet, lorsqu’on quitte le Doubs, la plupart des écluses ne sont qu’à quelques mètres plus loin, non protégées par, ne serait-ce qu’un muret, ce qui oblige à garder une certaine vitesse, si on ne veut pas être emmené par le courant. Il faut donc manœuvrer vite et bien pour réussir un alignement qui permette de franchir les portes dans les règles de l’art,

A 14h 15, nous arrivons vers Choisey mais déception : au loin, on peut apercevoir 4 bateaux déjà amarrés. Voyant, d’une part que ce sont des bateaux de « loueurs », d’autre part, que la profondeur de l’eau nous permet un amarrage sur les bords, on s’arrête et Guy plante 2 piquets avant de se rendre vers le ponton. En principe, les gens qui louent s’arrêtent le temps de manger et repartent. En effet, quelques minutes après, 2 bateaux s’en vont et Guy me fait signe au loin de détacher Sinfonia et de venir m’amarrer. Ce que je fais rapidement, trop peur qu’un autre n’arrive….

Il est 15h et pendant que je prépare un en-cas, Guy part chercher les piquets, tellement bien plantés dans les hautes herbes que nous n’aurons pas trop de nos voisins de bateau, promenant leur chien par là, pour les retrouver. Nous les avons conviés à l’apéritif le soir.Patrick et Lulu, des gens absolument charmants, qui ne cachent pas leur bonheur d’avoir tout abandonné à la petite cinquantaine pour vivre sur leur bateau, sans plus le stress quotidien. L’exemple même de gens heureux. Elle est pas belle la vie ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article