Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sinfonia ou la symphonie en d'eau Majeur

Sinfonia ou la symphonie en d'eau Majeur

Les aventures sur la péniche "Sinfonia"

Il était un petit navire, il était un....

Il était un petit navire, il était un....

Mercredi 6 juillet

Hello!

Je m'aperçois que je ne vous ai pas expliqué l'histoire de la rencontre avec Jutta, la photographe. Actuellement, Jutta écrit un livre, illustré par de nombreuses photographies (en noir et blanc), sur la "vie on boat" sur le canal de Bourgogne. Elle a déjà publié un ouvrage magnifique sur les "pêcheurs en Patagonie" où elle a passé 3 mois, il y a peu. Voilà pourquoi elle souhaitait nous rencontrer, ainsi que d'autres "marins".

Ce matin, nous avons quitté St Jean de Losne à 10h, avec un temps couvert qui s'est très vite éclairci. Après avoir fait le plein de fuel et de gaz-oil, nous sommes partis en direction de Pontailler sur Saône, notre destination pour la nuit. C'était sans doute très optimiste en ce début de vacances...

Vers 12h, nous avons dû attendre une bonne demi-heure devant l'écluse de Poncey les Athée, car 2 bateaux étaient déjà à l'intérieur et, surprise, je n'ai pas vu arriver une grosse péniche de commerce qui m'a doublée sur ma droite, me faisant comprendre que c'est elle qui allait passer en priorité. Rien à dire, c'est le code!

Si la navigation s'est effectuée sans problèmes, dans des conditions optimales tant au niveau de la température que du magnifique soleil et du peu de bateaux rencontrés, (et pour cause, ils étaient tous dans les ports ou sur les quais ou pontons possibles), il n'en a pas été de même pour trouver un amarrage.Aucune place nulle part.

La nature magnifique sous ce beau soleil, le calme ambiant et quelques petits sourires amusés parfois devant ce qu'il faut bien appeler un manque de bon sens chez les "locataires"de bateau (il faut aussi les excuser et blâmer plutôt les loueurs qui ne leur expliquent pas grand'chose) nous ont permis, finalement, de naviguer durant 8 heures sans trop d'impatience mais un peu de fatigue, avant de trouver, enfin, un amarrage possible, juste après le petit port de Mantoche, à quelques kilomètres avant Gray.

Heureux de prendre une bonne douche après qu'une "Pénichette", avec 9 personnes à bord, n'accoste devant nous, ne laissant qu'un petit cinquante centimètres entre nous, tant le mètre linéaire est dur à trouver en ce moment.....

Ce soir, pommes de terres nouvelles sautées et salade verte avec un petit verre de Rosé ont été bienvenus dans le calme et la lumière douce du soleil couchant..

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article