Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sinfonia ou la symphonie en d'eau Majeur

Sinfonia ou la symphonie en d'eau Majeur

Les aventures sur la péniche "Sinfonia"

Port sur Saône

Hello !

Nous sommes donc arrivés à Port sur Saône, comme prévu, dimanche vers 14h30. Le matin, en partant, nous avons dû tirer avec "Sinfonia", le petit voilier de celui qui, depuis, est devenu un ami, Peter. En effet, l’eau avait descendu d’une vingtaine de centimètres durant la nuit, ce qui suffit pour rester envasé quand on a une quille d’1m60. Il n’y avait qu’1m70 d’eau, la veille.

Nous avons convenu de ne pas nous attendre vu que nous allons plus vite mais nous avons fait la 1ère écluse ensemble et, ainsi, avons pu lui donner un coup de main. Nous sommes « montant », donc il faut lancer les cordes, quand il n’y a pas d’éclusier pour offrir leur aide (quand ils le veulent bien…) et sur un petit bateau, seul, ce n'est vraiment pas facile.

Vers 19h, nous avons vu défiler, le long du quai où nous sommes amarrés, plusieurs personnes avec les perruques et drapeaux tricolores, qui se rendaient au gymnase avoisinant, en vue de regarder le match de foot, retransmis sur écran géant. L’aventure, c’est l’aventure…Nous qui ne regardons ni la TV (sauf Roland-Garros), ni le foot, avons décidé de nous jeter au milieu de l’arène. Marrant….

Hier, le temps couvert mais agréable, n’a pas donné envie aux gens d’aller à la piscine. Guy et moi, courageux ( ?) et téméraires, en avons profité un maximum. Les dernières brasses, j’étais carrément toute seule : le pied ! Un peu d'accordéon au retour en attendant Peter qui nous invitait au restaurant de la marine, situé en face du canal, à quelques mètres de notre amarrage. Une très belle soirée, un sacré bonhomme ! Allemand et non anglais, ancien directeur du théâtre de Lübeck, proche de Hambourg, où il réside habituellement, il revient d’un périple qui l’a conduit jusqu’à Gibraltar. Tout cela, seul à bord, depuis plusieurs mois. On a un peu parlé de nos vies, bien entendu. Nous allons sans doute rester un moment ensemble car il se rend, lui aussi, sur le canal des Vosges afin de rejoindre l’Allemagne.

Aujourd’hui, courses, lessive, bref, le quotidien. Nous déciderons demain si nous avançons ou non : ce sera fonction de la météo.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article