Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sinfonia ou la symphonie en d'eau Majeur

Sinfonia ou la symphonie en d'eau Majeur

Les aventures sur la péniche "Sinfonia"

Retour sur le canal

le lavoir à Brienon
le lavoir à Brienon

Cette fois, le retour est amorcé. Nous voici sur le canal de Bourgogne! Une première pour Sinfonia mais aussi, en partie pour nous puisque nous ne sommes jamais allés plus loin que les forges de Buffon avec notre premier (petit) bateau "Poil de Carotte". Il y a un éclusier à chaque écluse et les échanges sont fort sympathiques. Nous avons même rencontré, (enfin!), un éclusier qui possède un bateau et, du coup, comprend toutes les difficultés d'une bassinée. Comme nous étions 2 bateaux ensemble (l'autre plus petit) et que Sinfonia se trouvait à l'avant, là où la puissance de l'eau est la plus importante lorsque nous sommes "montant" (tout le monde me suit maintenant??? sinon, bientôt, interro!!!), il a vraiment pris le temps de faire monter l'eau. Cela m'a laissé le temps de bien "papoter " avec lui, d'autant qu'il vient de réussir son concours d'entrée à VNF après avoir travaillé dans une usine automobile.

Sur le canal de Bourgogne, plus de VHF possible, I don't know why...Aussi, chaque éclusier appelle-t-il le prochain pour le prévenir de notre arrivée. J'ai apprécié les recommandations faites à son collègue afin qu'il nous porte autant d'attention.

Partis ce matin à 10h, nous nous sommes arrêtés à 15h40 (une pause à midi incluse) à Brienon sur Armançon. Là, ce fut d'abord une première déconvenue. En effet, il y a une base de location qui jouxte le port. Chic, nous voyons une place devant un bateau du même gabarit que Sinfonia, juste après cette base. L'Amiral a préparé les cordes, je me mets à la manœuvre et hop, nous voilà accostés. Mais que nenni! Un monsieur arrive nous intimant l'ordre de partir, prétendant que cet endroit fait aussi partie de la base de location. Nous répondons gentiment mais fermement que rien ne l'indique. En effet, il n'y a absolument pas de pancartes, ni de fanions, comme c'est souvent le cas. Il insiste pour finalement nous dire que sans doute, juste derrière ce fameux bateau, il y a la place pour nous, qu'il est aussi le capitaine du port en plus d'être le responsable de la base et qu'il nous devance pour nous réceptionner. Guy est sceptique, moi un peu moins. Ce n'est pas la 1ère fois que je vais devoir accoster en n'ayant qu'un mètre à peine devant et derrière. Je redoute davantage le manque de profondeur et, en effet, nous avons à peine 20 cm de rab. Bon, c'est ok, je refais les manœuvres nécessaires tout en faisant un peu peur, sans doute, aux propriétaires du catamaran derrière lequel je vais me glisser. De plus, on aperçoit à 50 m de là, un petit supermarché et, très vite, lions connaissance avec des marins fort sympathiques autour de nous.

Sur ce, mes amis et mes chers lecteurs, regardez la carte, suivez-nous et n'hésitez pas à venir nous rendre une visite avec navigation à la carte pour une étape. Seul bémol: nous ne retournons pas sur nos pas, donc prévoir pour la voiture. (Nous avons 2 vélos à bord).

L'homme et son chien dans la brume du matin_ le pont de Joigny la nuitL'homme et son chien dans la brume du matin_ le pont de Joigny la nuit

L'homme et son chien dans la brume du matin_ le pont de Joigny la nuit

église de Brienon- descente sur le lavoiréglise de Brienon- descente sur le lavoir

église de Brienon- descente sur le lavoir

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article