Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sinfonia ou la symphonie en d'eau Majeur

Sinfonia ou la symphonie en d'eau Majeur

Les aventures sur la péniche "Sinfonia"

En Route!

Les bateaux s'ennuient

Les bateaux s'ennuient

En Route!
En Route!
En Route!
En Route!

Il est 6h du matin, la pluie frappe sur la clairvoie et le velux. Je devine donc, au bruit qu'elle fait, qu'elle tombe à verse et que, sans doute, reporterons-nous à demain le départ pour la Double Ecluse, où nous nous sommes rendus l'an dernier.

En effet, il n'a pas cessé de pleuvoir jusqu'à 14h environ, heure à laquelle je me suis rendue sur le quai "national" afin de voir s'il y avait de la place, ce qui nous aurait permis de nous y rendre, et, ainsi de gagner un peu de temps (le temps d'écluser et de faire le plein de gas-oil) pour partir ce matin assez tôt. De nombreux bateaux étaient déjà amarrés, aussi, avons nous décidé de laisser Sinfonia là où elle se trouvait et, le soleil revenu, avons-nous décidé d'aller nous promener à pied.

Au retour de notre ballade, nous avons rendu visite à l'éclusier, qui, charmant, nous a donné son téléphone afin que nous puissions l'appeler ce matin dès 8h50 pour le départ prévu vers 9h.

Ce matin, j'ai donc téléphoné à 8h55, comme convenu mais un bateau était annoncé "avalant" pour 9h. L'éclusier nous a promis que dès que ce dernier aurait passé l'écluse, il nous en informerait. à 9h15,

Qu'elle ne fut pas notre surprise en voyant que le bateau annoncé n'était autre que "Rangali", le Piper Boat de nos amis Debbie et Kevin  (cf photo). Nous nous sommes salués chaleureusement et photographiés avant que de passer, à notre tour, l'écluse. Une fois dans l'écluse, nous avons pu apercevoir, sur le pont, un joggeur qui n'était autre qu'un futur acheteur de "piper", très sympathique au demeurant.

Une fois sortis, nous avons fait le plein de gas-oil à la station située à gauche de la sortie. Guy en a profité pour aller chercher du bon pain et des fleurs.

Puis,tranquillement, sous un beau soleil qui avait chassé la brume matinale, nous nous sommes dirigés vers l'écluse de St Symphorien, tant redoutée par les marins du fait de sa situation perpendiculaire au courant. (cf mon article du 4 mai 2016)

Ouf,malgré les difficultés persistantes, le bateau a franchi l'écluse sans dommage etassez aisément.

La navigation s'est remarquablement déroulée: une bonne météo, pas d'attente aux différentes écluses,et de la place à Choisey pour s'amarrer. 

Demain, nous espérons que nous pourrons arriver à Ranchot sans trop nous faire mouiller.

Les amis qui le veulent peuvent nous rejoindre avec grand plaisir!

A bientôt!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article