Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sinfonia ou la symphonie en d'eau Majeur

Sinfonia ou la symphonie en d'eau Majeur

Les aventures sur la péniche "Sinfonia"

Baume les Dames appelée autrefois Baume les Nonnes...

le port de Baume les Dames

le port de Baume les Dames

Nous sommes arrivés à Baume les Dames hier à 15h30. Peu de bateaux au port et peu d’eau…On n’est pas loin de toucher le fond.

Nous sommes partis de Besançon vendredi matin à 10h au son des débroussailleuses des employés municipaux venus faucher l’herbe plus que haute. Ils étaient 3. C’est un peu comme chez VNF, à celui qui va le moins vite…ça y est : je redeviens « mauvaise langue ».

Nous nous sommes arrêtés à Novillars, à 12h45, à un ponton, après une navigation très cool. Il n’y avait qu’un petit bateau stationné là, à l’année, et qui, visiblement, n’est utilisé que comme « barque » pour la pêche. Après un repas léger et un peu de repos, nous sommes allés en quête d’un petit supermarché mais rien de tout cela à Novillars. Il faut aller à Roche les Beaupré, village voisin. Cependant, il y a une grande boulangerie qui en plus du pain et des pâtisseries, vend des boissons, quelques produits régionaux comme le comté, la cancoillotte, du « chorisson » (excellent, c’est un genre de saucisse sèche et fumée que l’on trouve du côté du Jura), et qui sert aussi de distributeur bancaire ! Bon à savoir.

En quittant la boulangerie, comme nous étions peu chargés et que nous nous trouvions près d’un parc qui propose aux promeneurs un circuit plus ou moins long au gré des envies, nous avons fait quelques pas qui nous ont conduits d’abord à un lotissement très récent. De belles maisons avec des pelouses comme on les voit en Angleterre, très vertes, très rases, tellement qu’un robot (cf vidéo) peut tondre sans problème. Puis nous avons continué en direction du « château » ainsi appelé mais ressemblant davantage à une grosse maison de maître et, un peu plus loin, en hauteur, l’église, la seule de la région voire de France, sans clocher. Hélas, elle était fermée.

Samedi matin, nous avons décidé de poursuivre jusqu’à Laissey, peu après Deluz. Nous avions noté sur notre carte, lors de notre dernier passage (en 2011) qu’il y avait un ponton pouvant accueillir 3 bateaux. Eh bien, le ponton s’est envolé et à la place c’est une rampe de mise à l’eau pour les petits bateaux. Nous avons donc poursuivi jusqu'au port de Baume les Dames qui est situé dans un cadre magnifique et très calme. (Un peu moins cet après-midi car la capitainerie accueille une brave dame qui chante tout l’après-midi pour 3 ou 4 personnes. Le répertoire est intéressant mais …)

Je vais sans doute le dire souvent, mais c’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup d’eau, notamment dans les canaux de dérivation et lorsqu’on s’est amarrés le sondeur manifestait son mécontentement assez fort. On a reculé doucement le long du quai jusqu’à retrouver un peu d’aisance. (On doit avoir 30 ou 40 cm de fond, pas plus).

Je crois que, hormis à l’amarrage, je devrais « faire l’autruche » et moins regarder le sondeur ainsi, j’aurais moins peur. D’ailleurs, le capitaine d’ un Luxe Motor, frère jumeau de « Nomadisch », qui vient de s’amarrer à l’instant un peu devant nous, nous a dit que le sien était en panne et qu’il serait toujours temps de réagir s’il touchait le fond.

Il fait toujours un temps superbe, et le vent qui souffle en fortes rafales parfois, nous permet de résister à la chaleur.

 

 

on fauche...

on fauche...

Place de la mairie à Novillars

Place de la mairie à Novillars

bouée qui laisse voir son socle...pas bon signe...

bouée qui laisse voir son socle...pas bon signe...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article